Un guide complet consacré aux SCPI Pinel

Accueil Immobilier Loi Pinel Un guide complet consacré aux SCPI Pinel

Parmi les investissements en immobilier les plus lucratifs, on retrouve les investissements SCPI Pinel. La loi Pinel, votée en 2014, permet aux personnes à faibles revenus qui souhaitent devenir propriétaires de leur logement dans une zone autorisée par le dispositif de réaliser des bénéfices et ainsi d’investir dans l’immobilier locatif.

Cette loi leur prévoit alors une réduction d’impôt proportionnelle au montant d’argent qu’ils ont investi dans la propriété. Si vous voulez en savoir plus sur les SCPI Pinel, ainsi que leur fonctionnement, cet article est pour vous.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

La SCPI est un moyen d’investissement à intérêt variable conçu pour accompagner le dispositif SCPI. L’investissement n’est pas garanti par l’État. Il n’est garanti par aucune autre entité ou personne. Il est similaire à un certificat de dépôt (CD) dans le sens où il a un taux d’intérêt fixe et que l’investisseur doit attendre le temps qu’il faudra pour que son argent arrive à échéance. Cependant, il existe des différences essentielles entre les deux investissements :

  • un CD doit être détenu au moins un an avant de pouvoir être retiré d’un compte ;
  • une SCPI peut être retirée dans les six mois suivant son investissement.

Qu’est-ce qu’une SCPI Pinel ?

Un investissement SCPI Pinel est un investissement privé réalisé par une personne physique, sans autre objet que l’acquisition d’actifs appréciables et liquides. Lorsqu’une personne investit dans un SCPI Pinel, elle investit dans l’immobilier commercial, principalement sous forme de propriétés qui sont en général louées à des locataires. Ces investissements peuvent également être réalisés par des particuliers qui ne possèdent pas de biens immobiliers, mais qui ont d’importants actifs sous-jacents qui pourraient potentiellement être « exploités » pour le louer.

Les gouvernements qui se sont succédés en France ont défendu de nouvelles approches comme les réductions d’impôts pour encourager le développement du logement. Il existe des opportunités mutuellement bénéfiques pour toutes les personnes impliquées. Afin de bénéficier d’une réduction d’impôt, les investisseurs peuvent désormais investir dans des immeubles en cours de construction et louer le bien avant son achèvement pour un loyer différentiel. La loi Pinel permet des allégements fiscaux temporaires en investissant dans l’immobilier.

Cette nouvelle approche, introduite sur le marché du logement par le gouvernement français, prône la stabilité des loyers par une fiscalité plus avantageuse que les contrats de loyers financiers. Le SCPI Pinel est un véhicule d’investissement qui permet de réduire plus facilement votre revenu imposable. Vous pouvez y parvenir par le biais d’un bien locatif ou d’un compte d’épargne agréé. En particulier, la réduction d’impôt proviendrait de ce qui est actuellement payé sur le loyer et les revenus d’investissement dans un compte imposable. Les investisseurs ne sont pas responsables de la sélection des actifs puisque la société de gestion est responsable de cela.

Le fonctionnement d’une SCPI Pinel

La SCPI Pinel investit dans des biens immobiliers nouvellement construits ou qui feront l’objet de rénovations prochainement. La réduction d’impôt dépend de la durée d’investissement choisie. Lors des trois premières années d’investissement, l’abonnement est ouvert pour une durée de 30 à 36 mois. La société de la SCPI collecte des fonds auprès des investisseurs, les investit et s’assure de trouver des locataires qui conviennent pour la propriété. Durant l’attente pour le placement des fonds, des investissements à capital garanti seront créés afin de placer les cotisations dessus.

Durant les 6, 9 ou 12 années d’investissement suivantes, les logements seront loués pour les périodes citées plus haut. La SCPI se charge du parc et les loyers sont payés tous les mois. Après les deux ou trois de la location obligatoire, les revenus locatifs générés par le bien immobilier sont utilisés pour calculer sa valeur. Cela permet aux investisseurs de déterminer à quoi ils peuvent s’attendre pour leur investissement s’ils décident d’acheter ces propriétés.

Lorsque le procédé de revente des parts sera terminé, les membres pourront récupérer leur capital qui sera équivalent au nombre de parts qu’ils détiennent ainsi que du montant de la revente des propriétés immobilières. Plus vous accordez de temps aux investissements à risque, plus ils ont tendance à être couronnés de succès. Une durée d’investissement en SCPI comprise entre 15 et 17 ans est donc tout à fait impérative.