Comment tester une bougie de moto avec un multimètre ?

Accueil Auto / Moto Comment tester une bougie de moto avec un multimètre ?

Dans le cas où le conducteur suspecte que la bougie d’allumage de sa moto ne marche plus, il existe différents symptômes qui peuvent confirmer ses doutes. Il est possible de confirmer ce dysfonctionnement à l’aide d’un multimètre, qui permet de déterminer si la bougie d’allumage est endommagée ou pas.

Une défaillance de la bougie d’allumage

Plusieurs signes peuvent indiquer que la bougie d’allumage de la moto ne marche plus. En effet, si le conducteur rencontre un défaut d’accélération, le problème vient donc probablement de la bougie d’allumage. Dans le cas où le conducteur rencontre un défaut de démarrage, le problème peut également venir de la bougie d’allumage. Dans le cas où le moteur de la moto présente des défaillances et des ratés, l’anomalie peut venir de la bougie d’allumage. Pour finir, dans le cas où la consommation en carburant est beaucoup plus importante, le problème également venir de la bougie d’allumage. Pour confirmer cette hypothèse, il est possible de vérifier directement les bougies d’allumage. Lorsque le conducteur vérifie les bougies d’allumage, il les trouve :

  • abîmées ;
  • encrassées.

Cela signifie que la pression exercée sur celles-ci est beaucoup trop importante. Et si le conducteur ne réalise pas un check-up régulier du moteur, cela pourrait entraîner des défaillances dans le système. Il existe une certaine durée d’utilisation maximale des bougies d’allumage à ne pas dépasser et qui, une fois atteinte, impose le remplacement de ces dernières. La distance maximale parcourable avec des bougies d’allumage peut varier entre 30 000 et 120 000 km. Cependant, il est important de les vérifier à partir de 30 000 km ainsi que l’ensemble du moteur., car, malgré le fait que la bougie d’allumage soit abîmée, le moteur marche toujours, mais peut présenter quelques pannes.

Différents tests à réaliser sur la bougie d’allumage

Pour confirmer si le problème vient de la bobine de démarrage ou de la bougie d’allumage, il faudra allumer le moteur et vérifier s’il n’y a pas émission d’étincelles bleues de la bougie. Dans le cas où cela se produit, cela signifie que la bobine de démarrage n’est pas défaillante. Et donc, pour confirmer que la bougie d’allumage est défectueuse, on utilisera un ohmmètre pour mesurer la résistance ou en conduisant directement le véhicule dans un garage pour un check-up complet. Il est également possible de vérifier si la bobine d’allumage n’est pas défectueuse à l’aide d’un groupe électrogène. Lors de l’alignement des aimants après avoir redressé le volant, on vérifie si les bougies d’allumage n’émettent pas d’étincelles. En temps normal, lors ce que le conducteur de la moto allume celle-ci, la bougie émet une étincelle en raison de la combustion du mélange à base d’essence, d’huile et d’air, ce qui va exercer une pression sur le piston qui était au point mort et l’abaisser. Pour vérifier si l’étincelle produite par la prise d’allumage est normale, on retire le revêtement de protection sur la bougie d’allumage, et on la connecte à un fil à haute tension. Et lors ce que le conducteur allume le moteur cela entraîne l’apparition de l’arc électrique. Dans le cas où celui-ci il est trop puissant, cela nécessite de changer le revêtement de protection ou la bougie d’allumage elle-même.

La vérification de la bougie d’allumage à l’aide du multimètre

Pour vérifier la bougie d’allumage avec un multimètre, on retire d’abord le revêtement de protection de la bougie, puis on place respectivement les deux câbles noir et rouge au contact de la masse et de la bougie. Il est possible de confirmer précisément chaque étape à l’aide d’un guide fourni permettant à l’utilisateur de bien réaliser cette opération. Après avoir allumé le moteur, le multimètre indique l’énergie émise par la bougie d’allumage. Il est également possible de mesurer la tension de la batterie en la connectant au multimètre après l’avoir programmé pour mesurer les voltages produits. On connecte ainsi chacune des bornes du multimètre aux bornes de la batterie en respectant le code couleur qui indique que le câble rouge doit être en contact avec le pôle positif et le câble noir avec le pôle négatif.