Comment savoir si un doigt est cassé : que faut-il faire ?

Accueil Santé Comment savoir si un doigt est cassé : que faut-il faire ?

Parmi les choses les plus douloureuses de la vie, se trouvent les fractures.

En effet, la fracture de l’os est vraiment très douloureuse.

Donc si vous n’avez aucune douleur, aucun signe de fracture clair, dans ce cas là, ce n’est qu’une entorse et non une fracture.

fracture de l'os

Vous devrez simplement, appliquer de la glace sur votre doigt, et ne surtout pas le forcer ou essayer de le remettre en place, en pensant qu’il est déboîté.

En effet, seul un médecin peut prendre une décision finale, et vous dire exactement de quoi il s’agit. Vous devrez donc bien écouter ce dernier, et ne rien faire qui pourrait aggraver la situation.

Les raisons pour qu’un doigt se fracture sont multiples.

Il peut s’agir d’une mauvaise posture de la main, d’un faux geste, il arrive aussi parfois que des personnes qui portent une bague, ne fassent pas attention à la bague, qui s’est accrochée sur un support par exemple, ils tirent leur main sans faire attention, et fracturent leur doigt.

Il faut donc faire très attention et ne pas prendre les choses à la légère pour ne pas se retrouver dans une situation d’urgence de ce type là.

Quels sont les signes cliniques pour savoir si un doigt est cassé ?

signes cliniques pour savoir si un doigt est cassé

Une fracture de l’os n’est pas une partie de plaisir, c’est très douloureux, il peut même dans certains cas, arriver que la chair se détache et laisse apparaître l’os (le cas le plus douloureux de tous les autres cas).

  • La présence d’une douleur insoutenable est la première manière pour arriver à vraiment dire qu’un doit est cassé ou pas. Si la douleur ou la sensibilité, au niveau du doigt n’est pas présente, dans ce cas là, il s’agit d’une simple entorse et non d’une fracture de l’os. Si vous n’arrivez pas à déterminer par vous même, si votre doigt est cassé ou non. Dans ce cas là, la question ne se pose même pas, consultez immédiatement un médecin.
  • La deuxième méthode consiste à voir si le doigt est gonflé ou bien bleu. Dans certains cas, après une fracture de l’os, il y’a un bleu et une augmentation du volume au niveau de la zone de la fracture.
  • La troisième méthode consiste à voir si le doigt est déformé. En effet, un doigt déformé et dont le simple fait de le bouger, procure une douleur insoutenable est un signe évident que ce dernier est cassé. Il faudra donc faire appel à un médecin pour poser un diagnostique précis et vous donner le traitement nécessaire.

Pourquoi faut-il apprendre à diagnostiquer une fracture ?

diagnostiquer une fracture

Il faut savoir diagnostiquer une fracture, car celle-ci doit être prise en charge immédiatement après l’accident qui l’a causée.

Une fracture mal soignée peut s’aggraver et devenir extrêmement douloureuse après.

Dans certains cas, les séquelles restent à vie et ne sont pas faciles à calmer. Le froid, par exemple, accentue la douleur de la fracture. Ce qui peut devenir handicapant à la longue, surtout avec l’âge.

  • Pour la soigner rapidementn avec bien souvent recours à la chirurgie.
  • Pour ne pas la laisser s’aggraver.

La douleur reste la meilleure indication

La main (surtout les phalanges des doigts) est assez fragile et elle peut se casser relativement vite lors d’une chute surtout si vous vous récupérez avec ces extrémités. Par conséquent, si vous pratiquez le vélo ou encore la moto, vous pourriez être concerné par ces fractures qui sont relativement faciles à identifier.

Comment savoir si on s’est cassé quelque chose ?

En effet, la douleur ressentie est tellement forte qu’il est difficile de ne pas la prendre en compte.

  • En parallèle de cette douleur relativement vive, vous aurez un changement rapide de votre doigt.
  • Comme le membre est traumatisé, il aura tendance à réagir avec violence notamment avec un changement au niveau de la couleur.
  • Le doigt devient donc très gonflé et il peut aussi être plus ou moins bleu.
  • Que la fracture soit interne ou externe, il faut aussi savoir qu’il peut être tordu, c’est aussi une indication à ne pas prendre à la légère.

bouger un doigt cassé

Peut-on bouger un doigt cassé ?

De plus ce dernier est cassé et moins vous ne pourrez plus le bouger puisque les articulations sont atteintes. Il ne faut pas agir seul ou tenter de le remettre en place. La meilleure solution consiste à joindre les pompiers ou à vous rendre aux urgences les plus proches de votre domicile. Vous pourrez ensuite être au plus vite accompagné et surtout soulagé puisque la douleur est immédiatement très vive et il y a souvent une bonne dose de stress. Que ce soit pour les enfants ou les adultes, il est toujours traumatisant de voir son doigt cassé. Les émotions de ce genre peuvent donc aggraver la situation.

Pouvez-vous plier votre doigt ?

Si vous avez des douleurs assez vives ou si votre doigt a tendance à gonfler, il est peut-être judicieux de se rendre chez un médecin ou aux urgences. Pour savoir s’il est vraiment cassé, il faut tenter de le plier.

  • Lorsque la fracture est ouverte, il est plus facile de savoir que le doigt est blessé.
  • Si elle est fermée, votre doigt aura tendance à adopter une silhouette peu réjouissante.

Il sera impossible de le plier, vous pourrez tout de même tenter de le remettre en place si vous avez des compétences dans le domaine médical.

Ne testez pas les astuces de grand-mère

Sur Internet, vous avez une quantité astronomique de tutoriels, il faut alors être vigilant notamment avec les astuces dites de grand-mère. Contrairement aux idées reçues, elles ne sont pas si réjouissantes dans certains cas de figure.

  • Pour savoir si votre doigt est cassé, les pompiers pourront réellement vous porter secours et vous aider à rejoindre les urgences.
  • N’hésitez pas à vous rendre vous-même dans un hôpital, car le doigt cassé est douloureux et handicapant.

De plus, il peut dissimuler un problème sous-jacent comme une hémorragie interne, ce qui serait dangereux pour votre santé.

Les fractures doivent être soignées le plus vite possible

Lorsque vous avez un membre de votre corps qui est cassé, sachez qu’il faut consulter rapidement un professionnel pour être certain que les soins appropriés seront réalisés. Dans le cas contraire, vous pourriez avoir des conséquences dramatiques.

  • Certaines fractures peuvent se résorber seules, mais cela ne vous empêche pas d’avoir l’avis d’un professionnel de la santé.
  • Lorsque les fractures sont trop importantes, des renforts peuvent être positionnés afin d’aider les os à se consolider.

Il faut également les soigner pour ne pas avoir de douleurs, car un doigt cassé pourrait être difficile à utiliser s’il n’est pas réparé.

Le doigt peut-il se consolider seul ?

Certaines fractures lorsqu’elles sont légères, peuvent se remettre seules, mais une déformation du doigt peut être au rendez-vous. C’est pour cette raison qu’il faut contacter des professionnels au plus vite.

  • Une opération n’est pas toujours nécessaire face à une fracture du doigt surtout lorsque celle-ci est minime.
  • Vous pouvez utiliser une simple attelle pour maintenir votre doigt et le garder bien droit pendant quelques jours.

Les fractures ne sont pas forcément douloureuses surtout pour les plus petites, mais ne négligez pas ces ressentis. Lorsque le doigt se « répare » sans l’intervention d’un expert, il peut clairement se déformer.

doigt gonflé ou tordu

Ne touchez pas ce doigt gonflé ou tordu !

Vous cherchez à savoir si votre doigt est cassé puisque vous ne ressentez pas une douleur très importante. Vous serez donc amené à le toucher, voire à le bouger dans tous les sens, mais sachez que la situation pourrait clairement s’aggraver.

  • Si vous souhaitez vérifier que votre doigt est cassé, il suffit de passer une radiographie, c’est la seule solution.
  • Vous pouvez vous rendre dans un laboratoire ou directement aux urgences, les médecins proposeront cet examen complémentaire.

Ils pourront rapidement savoir si votre doigt est légèrement cassé ou s’il faut l’opérer pour installer au plus vite des broches.

Fracture de la main : doit-on réagir de la même manière face à un pouce cassé ou un petit doigt cassé ?

Si vous avez un doigt cassé, qu’il s’agisse du pouce ou d’un autre doigt, vous ressentirez directement une douleur insurmontable. En effet, votre doigt peut être alors soit complètement tordu, soit gonflé et même très rouge. Si cela vous arrive, concrètement, vous ne pourrez plus bouger votre doigt, qu’il s’agisse du pouce ou d’un autre doigt.

Concrètement, les entorses du pouce sont bien plus fréquentes que les autres et peuvent être bien plus graves. En effet, ces dernières interviennent plus souvent que les autres, mais avant de vous pencher directement vers un spécialiste, il est primordial d’essayer d’évaluer la gravité de la situation et de ne pas réagir de façon trop disproportionnée. C’est un traumatisme que vous pourriez ressentir notamment au cours d’une chute en faisant une course ou n’importe quel autre sport comme le ski en hiver.

Avoir une fracture au pouce, cela n’a rien d’anodin, bien au contraire ! La situation pourrait être assez grave par la suite, et s’il y a des complications, vous pourriez même avoir besoin d’une opération chirurgicale. Mais quel que soit le doigt qui est concerné, il est absolument primordial de réagir en fonction de la situation.

En effet, qu’il s’agisse du pouce ou d’un autre doigt, vous devez avant toute chose chercher les signes qui montreraient une certaine gravité de la situation.

Pour le savoir, si vous avez des douleurs insupportables, prenez rendez-vous pour établir un diagnostic de gravité.

Dans certains cas, il sera même nécessaire de faire une radiographie. En effet, les douleurs sur le pouce et l’index peuvent parfois provoquer de graves douleurs, et même des lésions osseuses. Dans le cas où vous avez cassé votre pouce, selon la situation, cela peut provoquer une impossibilité de réaliser des mouvements avec l’ensemble de votre main. Parfois, la douleur prendra le dessus sur tout le reste !

Si cela concerne votre pied, même une simple blessure peut vous empêcher de marcher. Par conséquent, même si la gravité de la situation est moindre, vous pourriez être amené à être bien plus touché par un doigt cassé sur votre pied. Pour ces raisons, il est indispensable de bien identifier ce qui différencie une entorse d’une fracture, mais également de prendre toutes les précautions nécessaires à chaque fois !

Qu’est-ce qu’une entorse du doigt ?

Bon nombre de français se demandent aujourd’hui ce qui peut différencier concrètement une entorse d’une fracture ? En effet, on a souvent tendance à confondre les deux, et il est assez fréquent de voir certains particuliers contacter un médecin ou même les urgences en employant le mauvais terme.

Si cela peut paraître très anodin, il se trouve que les conséquences peuvent être assez catastrophiques. Dans bon nombre de cas de figures, les patients peuvent se retrouver avec un diagnostic complètement faussé, ils n’imaginaient pas forcément se trouver dans une telle situation. Avec la douleur qui ne cesse de s’accumuler parfois, en ne faisant pas la distinction assez tôt entre une entorse et une fracture, ils prennent le risque de voir la situation s’aggraver très rapidement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Peggy (@by_peggy_51)

Entorse ou fracture ?

Pour bien comprendre la différence, nous pouvons distinguer l’entorse, la fracture, et la foulure. Dans certains cas, vous pourriez penser avoir une entorse ou une fracture, alors qu’il ne s’agit que d’une foulure ! En effet, quand on parle de foulure, il s’agit simplement d’un muscle qui est étiré. Cela peut provoquer parfois des douleurs, mais en soi, il n’y a rien de très grave.

Massage du petit doigt, du pouce, conseils de traitement

La vidéo montre ci-dessous le traitement de chaque gonflement mineur, telle une foulure, puis un massage pour un gonflement significatif.

En revanche, si vous avez une entorse au doigt, la situation est assez différente. Cela signifie que vous vous êtes blessé à un muscle, un tendon, un ligament, ou sur un tissu qui entoure les ligaments. Cela ne concerne donc pas que les doigts, mais également les orteils, les chevilles, les genoux, ou encore les coudes.

Comment soigner une fracture du doigt ?

Enfin, si vous avez une fracture, cela signifie malheureusement que l’os de votre doigt est cassé. Si c’est le cas, l’intervention d’un professionnel sera alors indispensable. Cela pourrait provoquer de graves problèmes par la suite, notamment une immobilisation du doigt et de la main complète. Pour cela, il n’est pas rare de devoir faire une intervention chirurgicale pour régler la situation. On peut également préciser que vous pourriez tout à fait avoir les trois blessures en même temps !

Nos conseils en cas de doigt de pied cassé

Si on pense bien souvent à la main quand on parle de doigts cassés, les pieds sont tout aussi concernés ! Il n’est pas rare de voir parfois certains athlètes avoir des entorses ou des fractures, et les conséquences peuvent parfois être vraiment catastrophiques. En effet, en perdant l’usage d’un pied, ils ne peuvent plus courir par la suite. S’il se trouve que vous avez une blessure au pied avec un doigt cassé, la première chose à faire selon nous est de bien mesurer la gravité de la situation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Adèle K. (@adelitabass)

Orteil cassé, tordu ou foulé ?

Si vous n’avez qu’une simple foulure, alors il ne sera pas nécessaire de consulter un professionnel. En effet, celle-ci devrait partir très rapidement, même si au départ la douleur que vous pourriez être amené à ressentir peut être insoutenable. Dans le cas où vous avez une petite entorse, la situation peut parfois se régler aussi avec quelques soins, notamment en utilisant des béquilles pour ne pas marcher sur le doigt de pied cassé. Vous pourriez aussi ajouter de la glace pour ne plus avoir mal, cela peut même faire disparaître complètement la douleur. Vous pouvez réaliser ces conseils pendant trois à quatre jours, en revanche si la situation n’évolue pas après cela, il faudra vous inquiéter !

Fracture du pouce, combien de temps pour remarcher ?

En effet, dans ce cas, ou dans le cas ou vous avez une fracture, nous ne pourrions que vous recommander de prendre rendez-vous chez un professionnel de santé. Celui-ci reconnaîtra parfaitement des fractures sur vos orteils ou sur un doigt de pied en particulier. Pour éviter de faire empirer la situation, n’hésitez pas à faire ces démarches au plus tôt en tant que patient, car dans certains cas il pourrait y avoir de graves sequelles sur chaque articulation.

Si vous n’avez pas de complications, sans os déplacés, il est possible de remarcher sans opération après un mois et demi d’immobilisation du doigt. Vous bénéficierez sans doute d’un traitement orthopédique par une attelle de Thomine ou encore par gantelet.