Quels sont les avis des pédiatres sur les tours de lit tressé

Accueil Linge de lit bébé Quels sont les avis des pédiatres sur les tours de lit tressé

Vous êtes en train de préparer la liste des achats de votre bébé et vous vous demandez si les tours de lit tressé sont indispensables ? Avant de vous décider, il est non seulement important de connaître son utilité, mais aussi les risques liés à son utilisation. Découvrez donc ici les avis des pédiatres sur les tours de lit tressé.

Le tour de lit tressé, une mauvaise idée selon les pédiatres

Pour le pédiatre Dominique Leyronnas, le tour de lit n’a jamais été réellement utile pour les enfants. Disposer un objet mou dans le lit de votre bébé est dangereux. Il peut entre autres empêcher la respiration de votre nourrisson. Le danger est bien réel lorsque votre bébé se retourne seul dans son lit pendant le sommeil. En effet, il peut se retrouver coincé contre le tour de lit. Ce n’est donc pas la solution adéquate pour remplacer :

  • les couettes
  • les grosses peluches
  • et les oreillers.

Ces accessoires ont été également supprimés pour éviter les dangers qu’ils représentent pour le nouveau-né. Il faut donc retenir que le tour de lit est dangereux pour les bébés et augmente les risques de mortalité infantile par suffocation. Il est donc vivement déconseillé par les pédiatres.

Bien équiper la chambre de votre bébé pour éviter tous les dangers

Pour assurer la sécurité des enfants, les pédiatres conseillent de choisir un matelas ferme avec de bonnes dimensions. Ils interdisent de faire dormir le bébé sur une zone moelleuse. Aussi, vous ne devez pas ajouter un lit supplémentaire à votre lit parapluie afin d’éviter que votre bébé se coince entre la paroi du lit et le nouvel accessoire. Lors des premières années, évitez les oreillers et tout objet mou comme le tour de lit.

En outre, vous ne devez pas couvrir votre bébé avec une couverture ou une couette pendant les deux premières années. Il est également recommandé de surveiller la température ambiante de la chambre de votre bébé. Elle doit être généralement comprise entre 18 et 20 degrés. Par ailleurs, en cas d’allergie à la poussière, vous pouvez utiliser des housses anti-acariennes pour isoler le matelas.

Quelles sont les mesures à prendre pour éviter tout danger à votre bébé ?

Pour éviter l’utilisation du tour de lit tressé, les pédiatres proposent aux parents diverses solutions. Pour commencer, vous devez vous assurer qu’il y ait de l’espace entre les barreaux du lit de votre bébé. Cet espace doit cependant être inférieur à 6 centimètres pour éviter que les parties de son corps ne s’y coincent. Il est possible de réduire l’espace en utilisant de petits boudins en mousse.

Aussi, vous devez vérifier que le lit à barreau de votre bébé répond aux normes françaises de sécurité NF S 540002 ou aux normes européennes NF EN 176-1. Pour finir, il faut être attentionné lorsque votre bébé dort. En effet, parfois, le fait qu’il se cogne peut signifier qu’il a besoin de vous ou qu’il est anxieux. Ces différentes mesures peuvent vous aider à éviter que votre bébé se cogne aux barreaux de son lit sans avoir à utiliser le tour de lit tressé.

Mais alors faut-il oublier le tour de lit tressé  ?

Ce qui compte avant tout, c’est que votre bébé soit en toute sécurité quand il est dans son lit. Alors tour de lit tressé ou traversins, c’est à vous de choisir ce qui convient le mieux à votre nourrisson. C’est en faisant les choix par soi-même que l’on est le plus rassuré. Or, quand on vient d’avoir un petit, on est souvent stressé, surtout si le premier enfant de la famille. On n’est jamais sûr de bien faire, on a peur de faire les mauvais choix… Pourtant il vaut mieux se fier à son instinct, et à soi-même, plutôt que de confier les choix les plus délicats à quelqu’un d’autre. Pour ce qui est du lit de votre bébé, vous opterez donc pour un tour de lit tressé si vous avez confiance, ou bien vous choisirez des traversins si cela vous semble une meilleure idée. Tout le monde a son mot à dire, quand on a un enfant, et en particulier les grands-parents, qui ont parfois du mal à considérer que l’on soit devenus des adultes responsables et capables d’élever des enfants. Faites-vous confiance, tout simplement.