Placer son Ă©pargne en assurance-vie ou investissement immobilier ?

AccueilAssurancePlacer son Ă©pargne en assurance-vie ou investissement immobilier ?

L’assurance-vie représente l’investissement vers lequel se dirige la majorité des Français.

Toutefois, de nombreuses personnes optent dorénavant pour l’investissement immobilier.

Quel est donc le meilleur placement ?

Et lequel offre un bon rendement à moindre risque ? Pour faire le point, voici un comparatif entre l’assurance-vie et l’investissement immobilier.

Pourquoi l’investissement locatif est plus rentable ?

Un investissement immobilier comprend deux possibilités distinctes : soit devenir propriétaire ou bien investir en immobilier locatif. Cela implique donc l’achat d’une résidence principale ou secondaire afin de la louer ou alors, investir dans des sociétés civiles spécialisées en placement immobilier (SCPI). Celles-ci s’occupent elles-mêmes de la gestion locative, ce qui permet aux investisseurs de se défaire des soucis d’une autogestion.

L’avantage d’un tel placement est de se créer un patrimoine en solide, ainsi que de bénéficier de revenus quasi immédiats. D’autres avantages sont à relever, notamment :

  • La possibilitĂ© de se tourner vers un prĂŞt bancaire (crĂ©dit immobilier) pour financer son achat ou son investissement ;
  • un rendement moyen assez sĂ©duisant et beaucoup plus Ă©levĂ© que celui d’une assurance vie avec un pourcentage de 4,40% par annĂ©e ;
  • possibilitĂ© de revendre son bien en cas de besoin ;
  • risques amoindris grâce Ă  la diversitĂ© des biens dans lesquels investir (meublĂ©, appartement, rĂ©sidence), avec possibilitĂ© d’investissement dans plusieurs secteurs ;
  • possibilitĂ© d’investir soi-mĂŞme sans se fier Ă  un notaire ;
  • gestion locative gĂ©rĂ©e par la sociĂ©tĂ© (SCPI), ce qui offre sĂ©rĂ©nitĂ© et repos aux investisseurs.

Inconvénients d’un investissement immobilier

Malgré les atouts et aspects positifs d’un tel placement, un investissement immobilier comprend certains inconvénients. Le premier consiste en des délais qui peuvent être assez longs : l’épargne ne bénéficie pas d’une grande liquidité et il faut patienter des années avant de toucher ses gains. Cela, sans compter les fluctuations du marché immobilier qui est tout sauf stable.

En outre, le plan fiscal n’est pas très avantageux. L’impôt sur le revenu est assez élevé et correspond à 3 fois plus que celui appliqué sur l’assurance-vie. De même, les prélèvements sociaux peuvent atteindre 17%.

Avantages et limites d’une assurance-vie

Une assurance-vie permet au souscripteur de contracter des intĂ©rĂŞts sur le fond d’épargne investi dans la cadre d’un contrat d’assurance. La valeur des intĂ©rĂŞts variera en fonction de la somme du capital. De cette façon, il lui est possible de faire fructifier ses fonds et se constituer un patrimoine en argent. A sa mort, tous les bĂ©nĂ©fices passeront Ă  ses hĂ©ritiers.

Ce type de placement offre pas mal d’avantages, en voici certains :

  • La garantie d’obtenir un rendement, mĂŞme minime ;
  • possibilitĂ© d’investir avec un petit capital ;
  • l’impĂ´t sur le revenu n’est pas applicable sur les bĂ©nĂ©fices gĂ©nĂ©rĂ©s, exception faite dans le cas d’un rachat de contrat ;
  • garantie de faire fructifier son capital, notamment si l’investissement se fait en euro ;
  • fiscalitĂ© assez avantageuse surtout passĂ© 8 ans ;
  • les capitaux investis n’entrent pas en ligne de considĂ©ration en tant que succession.
  Quels sont les dĂ©marchers Ă  effectuer pour souscrire Ă  une assurance en ligne pour un local commercial

Limites d’un placement sur l’assurance-vie

Sur certains points, l’assurance vie reste limitée. Pour commencer, son taux de rémunération n’est pas très séduisant comparé à celui d’un investissement immobilier, avec un taux moyen de1,93% seulement. Et puis, il est impossible de contracter un prêt pour ce genre de placement : il n’est autorisé d’investir qu’avec ses propres capitaux.

De même, l’assurance-vie est soumise à des frais de gestion (sortie ou entrée des fonds, frais de contrat). Globalement, ce type d’investissement devient avantageux sur le long terme et dans le but de se constituer un patrimoine pour après sa retraite.

Assurance-vie ou investissement immobilier ?

L’assurance-vie ainsi que l’investissement immobilier constituent tout les deux un bon placement d’épargne. Mais pour savoir lequel est le meilleur, il faudrait tout d’abord déterminer, avec certitude, la situation financière du souscripteur.

En effet, et bien qu’un investissement locatif permet de se constituer facilement un capital grâce à un prêt, il nécessite un pouvoir d’endettement suffisamment fort pour tenir plusieurs années. Cela à cause de l’immobilisation des fonds qui peut durer jusqu’à plus de 9 ans, notamment dans le cadre de la loi Pinel ou pour amortir le prix d’achat.

Quant à l’assurance-vie, elle présente des avantages autant sur le plan fiscal que celui de la liquidité et des prélèvements. Cependant, la constitution d’un capital peut prendre plusieurs années puisqu’elle n’autorise aucun prêt bancaire.

Maintenant que vous avez vu les différents moyens d’investir au travers de l’assurance vie ou de l’investissement immobilier, pourquoi ne pas s’attaquer à l’investissement immobilier vis-à-vis de la loi Pinel ? Bien que cette dernière possède beaucoup de critères, elle permet d’avoir une réduction d’impôt. Vous bénéficierez ainsi d’un avantage assez conséquent, puisque vous pouvez ajouter à ça, le loyer que vous percevrez de votre locataire. Alors, quels sont les critères à remplir pour être éligible à la loi Pinel ? D’ailleurs, cette loi a été instaurée en 2015 et intégrée au code général des impôts (CGI). Elle permet de redynamiser les cœurs de villes à l’abandon et créer des commerces, des écoles et des gares grâce à l’arrivée d’une nouvelle population. À la fin de cet article, vous aurez les clés en main pour devenir un pilier de l’immobilier à Bordeaux et dans les villes éligibles à la loi Pinel.

Acquérir un logement dans certaines zones indiquées par la loi Pinel

La loi Pinel se dĂ©compose en plusieurs zones qui permettront d’établir un budget et les prix de vos futurs loyers. Le territoire est coupĂ© en diffĂ©rentes zones comme la zone A, la zone A Bis, la zone B1, la zone B2 et la zone C. Elles correspondent Ă  des villes plus ou moins importantes et possèdent toutes leurs caractĂ©ristiques.

  • La zone A : elle comprend l’agglomĂ©ration de Paris, l’agglomĂ©ration de Genève cĂ´tĂ© français, les diffĂ©rents dĂ©partements d’outre-mer, Marseille, Montpellier, Lyon, Lille ainsi que celles dont le marchĂ© immobilier flambe Ă  vue d’œil ;
  • La zone A Bis : elle comprend Paris et sa couronne ;
  • La zone B1 : Bordeaux, Clermont-Ferrand, les dĂ©partements d’outre-mer, Toulouse, Tours, Nantes et les villes oĂą le marchĂ© de l’immobilier est similaire ;
  • La zone B2 et la zone C : ces dernières comptent les villes qui ne seront pas indiquĂ©es dans les zones ci-dessus. Elles ne rentrent pas dans les critères. NĂ©anmoins, cela peut changer d’ici quelques mois selon la population de la ville.
  OĂą trouver une agence en expertise d'incendie ?

Les loyers et les revenus du foyer selon la loi Pinel

Les deux autres critères sont le prix que vous pratiquerez au mètre carrĂ© et sur le revenu annuel du foyer. Pour la zone A, le prix du mètre carrĂ© est fixĂ© Ă  17,23 €. Pour la zone A Bis, le prix du mètre carrĂ© est de 12,95 €. Pour la zone B1, le prix du mètre carrĂ© est de 10,44 €. En ce qui concerne les zones B2 et C, les prix sont fixĂ©s Ă  9,07 €. Un autre critère qui rentre en compte est le revenu annuel du foyer. Pour une personne seule, il faut compter un revenu de 36 993 € par an pour les zones A et A Bis. Cette mĂŞme personne devra avoir un revenu de 30 151 € par an pour un logement situĂ© dans la zone B1. Une personne seule devra possĂ©der un revenu de 27 136 € par an pour un logement dans les zones B2 et C. Un couple dans les zones A et A Bis devra avoir un revenu de 55 284 € par an. Un couple dans la zone B1 devra possĂ©der un revenu de 40 265 € par an. Les zones B2 et C rĂ©clament un revenu annuel de 36 238 € pour un couple. N’hĂ©sitez pas Ă  contacter des organismes agrĂ©Ă©s ou des agences immobilières pour en savoir plus sur les dĂ©tails de la loi Pinel Ă  Bordeaux. Ils seront d’excellents conseils pour acquĂ©rir et investir Ă  Bordeaux.

Connaissez-vous les quartier il est bon d’investir Ă  Bordeaux ?

C’est l’une des villes les plus dynamiques de France. Avec plus de 969 897 habitants (chiffres de 2018) dans l’agglomération, dont plus de 80 000 étudiants, Bordeaux est une ville où il est bon d’investir. Elle accueille en plus de ça plus de 230 000 visiteurs par an. Le marché de l’immobilier est devenu en quelques années très florissant et trouver un immeuble devient compliqué. Néanmoins, des agences immobilières ou encore des sites dédiés au marché de l’immobilier à Bordeaux comme https://www.ventemaison-caen.com peuvent vous aider à trouver de belles pépites au cœur de Bordeaux ou aux alentours. Bordeaux est une ville qui se trouve dans la zone B1, vous devrez donc remplir ces critères pour bénéficier de la réduction d’impôt et ne pas dépasser les 10,44 € le mètre carré. Si vous souhaitez investir dans l’immobilier dans cette fabuleuse ville de Bordeaux, c’est l’occasion rêvée d’autant plus que la ministre du Logement a prolongé la durée de validité de la loi Pinel.

  Quelle est la meilleure assurance pour une flotte automobile professionnelle ?

Il existe de nombreux investissements en France

Vous pouvez bien sûr adopter une assurance vie ou encore un investissement immobilier, mais d’autres solutions peuvent porter leurs fruits. Ce sera le cas pour le vin par exemple, vous achetez alors de bonnes bouteilles avant d’atteindre leur apogée.

  • Certains n’hĂ©sitent pas Ă  investir dans le patrimoine local ou Ă  dĂ©penser de l’argent pour acheter des actions dans des sociĂ©tĂ©s.
  • Les investissements doivent respecter votre profil, vos envies et s’adapter particulièrement Ă  votre capacitĂ© financière.

N’investissez pas l’argent que vous devez utiliser pour votre quotidien, misez sur vos économies tout en faisant preuve bien sûr de raison.

L’épargne améliore souvent le quotidien

Il faut bien sûr identifier les besoins, car l’épargne peut être utilisée de différentes manières en fonction des profils. Vous pouvez donc avoir un projet sur le long terme dans le monde de l’immobilier ou à court terme.

  • Les contrats ne seront pas les mĂŞmes, car l’assurance-vie est une technique pour crĂ©er une Ă©pargne sur plusieurs dĂ©cennies.
  • Pour des besoins rapides, vous aurez des livrets classiques qui vous permettent de mettre de l’argent de cĂ´tĂ©.

Les solutions s’adaptent donc aisément à toutes vos attentes, mais n’hésitez pas à regarder les taux pour connaître la rentabilité.

Votre conseiller financier vous aidera Ă  choisir la meilleure solution

Votre banque vous propose souvent de rencontrer un conseiller financier au moins une fois au cours de l’année. Cela permet de discuter de vos envies, de vos projets, mais également de vos souhaits en termes d’investissements.

  • Que ce soit pour l’immobilier ou l’assurance vie, sachez que ce conseiller financier peut vous aider Ă  placer votre argent.
  • Les banques investissent donc les marchĂ©s de la Bourse par exemple et elles ont de nombreux partenariats assez intĂ©ressants.

Il sera alors possible d’être accompagné au cours de toutes les étapes, d’où l’intérêt de bien vous renseigner auprès de votre établissement financier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici